Moins difficile, à la base

Une entreprise prospère voit typiquement 80 % de son chiffre d'affaires généré par 20 % de ses clients. De plus, le coût d'attirer de nouveaux clients est significativement plus élevé que celui de maintenir une relation avec ceux existants. Voilà une forte motivation de bien s'occuper de ce groupe restreint de clients, n'est-ce pas ? Pour en savoir plus, voyez l’article Base fidèle de clients recherchée d’Alethea Porter.

En vedette
Billets récents